Refaire le monde.

Posté par Jean-Louis Charpal le 20 septembre 2009

 Jean-Louis Charpal

 

 Refaire le monde

 

Essai

 

Pour lire cet essai cliquer SVP sur le lien ci-joint: « Télécharger l’essai ici ».

D’ autre part, il m’a paru opportun de publier à intervalle plus ou moins régulier, sous la forme de « La Lettre de Jean-Louis CHARPAL » des commentaires sur des sujets d’actualité, reflets des analyses et propositions présentées dans cet essai. Pour en prendre connaissance, cliquer s v p sur la partie gauche du site .

Bonne lecture.

 

Jean-Louis Charpal.

 

N.B : Si vous souhaitez laisser un commentaire, cliquer S.V.P sur le lien également ci-joint : « Refaire le monde ».

 

Contact : jeanlouis.charpal@voila.fr

20 Réponses à “Refaire le monde.”

1 2
  1. hélène dit :

    je n’ai pu lire votre essai, mais j’ai écrit un commentaire, 12 sous le nom de marie roche, qui pointe ce qui se passe aux USA et pourrait être exporté en France, et nous conduirait à notre perte, au lieu de nous sauver. je crois que ce péril-là est grave, car il envahit insidieusement les esprits, encore immergés dans le consumérisme et
    dont nous ne sortirons pas avant longtemps, car avec le PAF que nous avons et qui tient lieu de valeurs, nous éloignent toujours plus des vraies valeurs.

  2. hélène dit :

    il faut d’abord payer la note, pour l’aveuglement qui nous a conduit à nous endetter en espérant que 3 années de grave austérité nous conduise à espèrer qu’on va s’en sortir, ensuite contrôler cette financiarisation et choisir un mode de vie qui nous faire progresser et non régresser en détruisant la planète, comme nous le faisons.

  3. Alain dit :

    Je lis un de vos commentaires (sur Marianne2 je crois) et je m’inquiète. Je suis à la retraite après plus de quarante ans de travail. Suis-je « un rentier parasite »?

    • Bien sûr que non. il faut comprendre par « rentiers » les spéculateurs (banques d’affaires et fonds spéculatifs) qui en quelques clics gagnent des sommes folles sans travailler dans l’ économie réelle et pour qui le monde n ‘est qu’un immense casino. C ‘est à leur propos que le grand économiste Keynes a dit vouloir « euthanasier la rente ».

  4. FRANCK dit :

    « Une bouteille à la mer d’internet… » C’est en effet bien traduis par(?) une intervenante je crois, et de même que je le suis à mon tour. Je suis aussi un participant sur le réseau de JFK, et je dois dire que suis comme vous « Vent debout » contre le système qui nous conditionne. Autant vous dire que je suis plus que septique quant aux chances de voir aboutir un « Réel changement » dans les structures qui gouvernent notre économie d’ordre »Humaine », doit-on le rappeler… Quand bien même avons nous eu dans l’histoire de nos sociétés contemporaines des progrès de fait en matière d’une prise en compte des données sociale au bénéfice de la préexistence de notre spécificité humaine, il n’en demeure pas moins que les forces de renoncement à la non-domination de l’homme par l’homme se sont avérées de fait inexistante; comme on dit, si c’était le cas « Cela se saurait »(Il y à eu auparavant 80 millions de morts au préalable en raison de 2 guerres successive à visé hégémonique, doit-on le préciser…) Vous l’avez compris je suis « De tout coeur » avec votre « Entreprise de conscientisation » de ce qu’est l’homme; du reste la connaissance scientifique en la matière à fait d’énorme progrès que tardivement, sans parler du « Lobbyisme religieux… »qui obère encore les chances d’empêcher l’obscurantisme sous ses formes »modernisées »(Y n’y a qu’à observer ce qui se passe aux Etats-Unis.) Hélas, comme vous le savez, il n’y a pas plus difficile que d’essayer de convaincre « Son prochain »; l’expression « Après moi(nous) le déluge »est désormais plus que jamais d’actualité dans la société dites »Confinitaire »que décrivent des sociologues dont j’ai lu les travaux sur internet(Comme quoi…), s’appuyant notamment sur l’anthropologie,et qui rendent compte à leur niveau d’une « Tendance de fond comportementale » résolument tourné vers le soi(En quelque sorte « Protecteur unique et souverain de sa condition »):(In fine, la « morale des pères » est remplacée par une « morale des pairs »(Clan, groupes, réseau sociaux, ect…) Si la génération d’après-guerre s’inscrivait dans la tradition, depuis la mise à distance de la « morale des pères » par la génération de mai 68, les jeunes générations nées au fil des années 1980 privilégient l’élaboration d’un contenu axiologique pluriel avec leurs semblables, leurs « pairs ». Il est possible de parler à cet égard d’un âge « confinitaire » (volontaire, « affinitaire » et partagé). « Cette âge « confinitaire » remplace l’âge contestataire, qui constituait la morale de leurs parents, avec comme point d’orgue les événements et la génération de mai 68. Cet âge contestataire avait lui-même remplacé l’âge « attestataire », qui constituait la morale des grands-parents et arrières-grands-parents. Bref, en trois générations, trois âges : « attestataire », contestataire et confinitaire, la troisième modernité en train de se faire et de se vivre. »sic); « Se révolter, c’est courir à sa perte », à écrit le chercheur Biologiste Henri Laborit(« Eloge de la fuite »): Ceci explique sans doute cela…Cela-dit, je suis comme vous, en ce sens que j’aspire à un changement de cap, car sinon c’est sur, nous allons à l’auto-destruction. Et comme vous sans aucun doute, je fais ce que je peux pour résister à l’écrasement présent, qui n’est sans doute que le début d’une pression encore plus grande. Et enfin quand nous en arriverons à ce degré là, et à l’instar de la réflexion menait par Michel Serres lors d’une conférences des rencontres parrainées par M2: »Nous serons forcés de trouver de vraies moyens d’action à la survie. »Quoi il en soit, en attendant,l’expression est pour et pour d’autres! Le meilleur moyen de gérer mon angoisse(« Nécessaire à la créativité… »Extrait.Henri Laborit)CQFD.

  5. FRANCK dit :

    Je suis sceptique…. Tout sauf « septique » comme je l’ai écrit malencontreusement plus haut, et donc quelque peut dépité par cette vision orthographique, je n’ai pu résister à la corriger. Je résiste, donc, à ma manière…

  6. Foul Pierre dit :

    Votre bouteille sur l’océan du web a bien été reçue et comme vous,depuis quelques années , j’ai une aversion totale sur le monde qu’on veut imposer à nous et aussi à nos enfants et petit-enfants ,le monde de la finance mondiale où les valeurs de l’argent au profit de quelques uns sont placées au dessus de toutes autre valeurs.
    Si chaque récepteur de bouteille envoit à son tour d’autres « webbouteilles » alors l’espoir est en marche.Bonne continuation à votre site pour « refaire le monde « 

  7. Brubois dit :

    Bonjour ! Je suis tombé par hasard sur votre blog et je viens de parcourir votre essai qui m’a beaucoup plu et dont je partage la philosophie. Il me semble que le Mouvement que vous évoquez (RUD) existe déjà sous d’autres formes (Amnesty international, Attac…) mais l’important n’est-il pas de converger vers le même but : « parce que les hommes capables du meilleur auront su se rassembler et s’imposer aux hommes capables du pire ». J’aime bien la comparaison des dictatures avec le régime nazi. Je vais mettre le lien sur mon blog http://brubois.blogspot.fr/ pour vous faire connaître. Merci
    Juste une observation: les verbes conjugués à la 3ème personne du futur finissent par « ont » et non pas par « ons » (à corriger plusieurs fois dans l’essai)

    • Bonjour,
      Merci pour vos encouragements. Dans cet essai, j’émets le souhait, entre autres, de voir se constituer un rassemblement universel des démocrates progressistes, afin de lutter contre la sauvagerie économique mondialisée et la barbarie financière qui mènent l’Humanité à la catastrophe et massacrent la planète. Lorsque j’ai écris ces lignes (septembre 2009) j’avais conscience qu’il s’agisait d’une utopie.

      Mais réflexion faite, on peut dire qu’internet facilite ce rassemblement de façon informelle mais de plus en plus palpable. Il est incontestable aussi que des ONG comme Amnesty International, ATTAC
      ( et beaucoup d’autres) participent, en fait sinon en droit, de ce mouvement émancipateur. Ce qui n’empêche pas l’ échelon national d’avancer aussi. De nombreux Etats d’Amérique Latine ont pris des distances très importantes avec le système de la dictature des marchés. Un pays comme la France ( cf l’ouvrage de l’économiste Jacques Généreux  » nous on peut « ) pourrait aussi apporter sa pierre à l’édifice.
      NB : désolé pour les quelques fautes d’othographe qui ont échappé à ma relecture et que vous signalez à juste titre.

  8. napoleon solo dit :

    Bonjour, ouvrage intéressant et même si certains points demandent à être repris à l’aune de faits scientifiques relatifs non pas à l’anthropologie mais à la matière qui y a mis un terme, l’éthologie… Mais je ne développerai pas ici. Cependant un commentaire sur la forme ; tout texte demande pour sa bonne compréhension à être rédigé avec une typographie conforme, le votre comporte un nombre important d’espaces indésirables précédant les virgules et les points, une simple manœuvre avec les outils de recherche et de remplacement des signes disponibles sur tous les logiciels d’édition devrait y remédier facilement en deux secondes (CTRL+F).
    Probablement important pour les seuls délicats de l’académie comme moi, cette correction de forme ne peut qu’améliorer la lecture que vous souhaitez probablement favoriser et cela pour tout le monde.
    Bonne continuation.

1 2

Laisser un commentaire

 

Comment faire plaisir aux f... |
Comité d'information des ci... |
oyemprid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mikou13
| L'éphéméride intemporel, le...
| Gaullistes de Marseille