• Accueil
  • > Archives
  • > La Gauche molle persiste et signe – 30 novembre 2009

La Gauche molle persiste et signe – 30 novembre 2009

La Lettre de J L  CHARPAL                                                                                                  Le 30 novembre 2009

N° 5

Au musée d’Art moderne on peut voir un tableau très célèbre de salvador Dali : « les montres molles ». S’ il en avait eu le loisir et l’envie, il aurait pu sans difficulté et fort opportunément, tout en restant dans le registre surréaliste qui était le sien, décrire la gauche française actuelle et plus précisément le PS, sous ce même jour, tout de liquéfaction et de décrépitude.

En effet, souffrant d’une overdose de pensée unique lui faisant prendre des vessies pour des lanternes, c’est à dire la dictature des marchés pour l’économie de marché, ce rassemblement de socialistes de droite voit la candidature de DSK d’un oeil de plus en plus favorable.

Il faut savoir que DSK a toujours été un adorateur exemplaire du veau d’or, c’est à dire de la sauvagerie économique mondialisée et qu’il a chaussé les bottes, d’un bien triste Sire, Monsieur Camdessus, en tant que directeur d’une officine criminelle : le FMI.

Sous la férule de Camdessus, dont il est tout à fait surprenant qu’il n’ait pas été un « militant » du parti prétendument socialiste, comme ce bon Monsieur Lamy qui dirige la guerre que se font tous les travailleurs du monde à eux-mêmes, au nom de la « liberté » des capitaux, le FMI s’est rendu coupable à l’égard de pays et de peuples entiers d’Amérique latine et d’Afrique, d’un véritable crime contre l’Humanité.

Il est important de souligner que c’est monsieur Joseph Stiglitz, pourtant chaud partisan du système capitaliste, prix Nobel d’économie et démissionnaire, pour cause d’écoeurement, de son poste de vice-président de la banque mondiale qui a été le pourfendeur le plus virulent des exactions du FMI dans son livre remarquable, en forme de réquisitoire: « La grande désillusion ».

Cet organisme a en effet, dans ces pays, livré leurs ressources naturelles aux multinationales, cassé toutes les solidarités, liquidé les services publiques, abaissé le plus possible les revenus des salariés et poussé à leur maximum toutes les opportunités d’ augmenter jusqu’ à l’absurde les inégalités. Les peuples en cause, on peut le dire ainsi et c’est gravissime, après avoir été plongés dans la misère, ont été privés de leur dignité!

Voilà dans quel organisme, sans un regret, sans un remords ou une critique, s’est épanoui ( pour combien de fois le smic par mois ?) Monsieur DSK, et c’est lui que les médias et les sondagiers corrompus ont désigné pour porter les couleurs de la « gauche ». Ce serait lui qui fait tout pour sauver un système ignoble et indigne , radicalement incompatible avec les valeurs de la démocratie et de la République, qui viendrait au secours des victimes du même système dont il a été et est encore un des plus inconditionnels partisans !

Comment ne pas être révolté et indigné ?

Laisser un commentaire

 

Comment faire plaisir aux f... |
Comité d'information des ci... |
oyemprid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mikou13
| L'éphéméride intemporel, le...
| Gaullistes de Marseille